Activités 2019

19 janvier 2019

Pour la première conférence de l'année nous avons eu droit à un épisode peu ordinaire. Notre conférencier, Michel Gay, s'est présenté les mains dans les poches, sans ordinateur, sans images. Surprenant. Nous étions inquiets. Ce que nous ne savions pas c'est que l'intéressé a tout dans la tête. Et elle est bien faite, et de grande capacité. Bref C'est un ordinateur.
Ce Monsieur, Lt Colonel de réserve de l'Armée de l'Air compte 3800 heures de vol aux commandes des Cap 10 jusqu'au Mirage 2000. Le thème de sa conférence était: "aventures extraordinaires d'un pilote de chasse".
Et de fait nous avons eu droit à 15 épisodes plus ou moins cocasses qu'il a vécus. Nous avions devant nous un authentique conteur. Et c'est autant par la voix que par les gestes et les mimiques que nous avons partagé ses émotions. Pas besoin d'images. Nous étions tous assis en place arrière des monoplaces et nous avons transpiré comme si nous y étions. Un grand moment avec un conférencier sympathique et très maitre de son sujet.
Quelques sujets traités:
1. Comment j’ai parcouru prés de 200 km à 850 km/h entre 10m et 20m du sol sans m’en apercevoir dans un pays désertique ? (MF1C)
2. Comment j’ai ravitaillé en vol sur un Boeing qui n’était pas le bon ravitailleur, en étant en contact radio avec un autre Boeing à plus de 300 km de mon point de    
ravitaillement ? (M2000N)
3. Comment givrer sévèrement et bêtement en 10 secondes ? (Fouga-Magister)
4. Comment abattre (ou presque) un bombardier américain (B1-B) avec une bombe de 250 kg ? (M2000N)
5. Comment faire sa première navigation en basse altitude en oubliant sa carte de navigation au sol (M III E)
6. Comment penser deux fois à l'éjection lors de son premier vol sur un véritable avion de chasse (M III E)
…. Et bien d'autres encore

Nous avons noté la présence de 23 adhérents de SLHADA ainsi que celle d'une dizaine d'auditeurs venus spontanément après lecture de l'article paru dans Bron Magazine.

 

Michel Gay et le Président Jacques Baillet
L'assistance
Michel Gay pendant son exposé

 

9 mars 2019

Samedi 9 mars 2019 c'était conférence canons à la SLHADA. Nous recevions M. Guéripel qui est, entre autres titres, trésorier de l'association amie qu'est EALC. Le conférencier nous a fait un vaste exposé sur l'évolution des armements de bords des avions Français. On a commencé à la carabine et on en est resté depuis pas mal de temps au canon de 30 mm qui a équipé tous les avions de combat Français depuis le Mystère IIC. Bien sûr le canon a bien évolué ne serait-ce que parce que l'avion va de plus en plus vite. Les cadences de tir se sont accrues.
Une conférence très documentée, un conférencier possédant admirablement son sujet, une assistance attentive et curieuse, que voulez-vous de plus?
Bref! Encore une après-midi réussie.

 

 
     

 

6 avril 2019

C'est à une conférence peu ordinaire qu'il nous a été donné d'assister ce samedi 6 avril.
Monsieur Daniel Desmaison, ancien cadre d'Air France avait répondu à mon appel lancé sur Facebook afin d'inciter mes "amis" à venir à Bron nous faire profiter de leur savoir.
Daniel s'est trouvé en possession d'un épais rapport décrivant de manière très comptable et très froide l'histoire de la disparition des compagnies aériennes d'avant 1936 et la création d'Air France.
Pas une photo d'avion sur notre écran mais des tableaux de bilan, de subventions, de trafic etc.
On aurait pu croire que l'on allait s'ennuyer ferme. Eh bien pas du tout! Nous avons pu voir que ces compagnies - et plus particulièrement l'Aéropostale - étaient toutes maintenues en survies grâce à des subventions faramineuses. L'Aéropostale disposait en propre d'un réseau comportant beaucoup d'infrastructures à l'étranger qui lui occasionnaient des frais considérables que le trafic ne compensait pas. Les équipages et les dirigeants trouvèrent à Air France la continuité de leur emploi.
Merci Daniel d'être venu de Bordeaux pour nous faire cet exposé qui nous a bien ouvert les yeux sur cette histoire que la personnalité des hommes tendait à masquer.
A l'issue de la conférence Daniel Desmaison a tenu à visiter notre Aéromusée et notre centre de documentation. Il a eu la gentillesse de nous faire don de son roman "A l'ombre des étoiles" qui est venu enrichir la bibliothèque.
15 adhérents SLHADA étaient présents ainsi que 16 auditeurs extérieurs.

 

 

5 mai 2019

5 mai 2019. Ce dimanche l'URAA Auvergne Rhône-Alpes, comprenez Union Régionale des Associations Aéronautiques, organisait sa cérémonie annuelle. Cérémonie divisée en deux parties.
La première se déroule au Sanctuaire Saint Bonaventure place des Cordeliers où un hommage religieux est redu aux aviateurs et adhérents d'associations aéronautiques disparus dans les 12 mois précédents. Les noms des disparus sont cités.
La seconde a lieu place Bellecour au pied du monument St Exupéry. En cette occasion un hommage a été rendu à deux aviateurs régionaux. Tout d'abord Marie Marvingt née à Aurillac, ensuite Antoine Poidebard, lyonnais de naissance. La carrière de l'un comme de l'autre a été détaillée. A la suite quoi des gerbes ont été déposées au pied du monument tandis que les drapeaux rendaient les honneurs.
En France tout finit par des chansons. En l'occurrence point de chants mais un repas convivial au restaurant voisin.

 

Marie Marvingt
Les Autorités
Antoine Poidebard
Hommage à Marie Marvingt
Quelques uns des Porte-Drapeaux
Hommage à Antoine Poidebard
   
   
Le Général Perollaz, président de l'URAA

 

18 mai 2019

Il se passe toujours quelque chose à la SLHADA. Samedi dernier nous avons eu la dernière réunion du premier semestre. Elle a bien failli avorter. Dieu que c'est difficile de faire concorder vidéoprojecteur, ordinateur et logiciels! Il ne nous a fallu pas moins de quatre ordis pour réussir à aligner les planètes et démarrer la causerie de Christian Bellet avec 45 minutes de retard.
Mais une fois démarré, on ne pouvait plus l'arrêter le Christian et personne ne manifestait d'impatience.
En effet on ne pouvait que manifester du respect et de l'admiration devant la science du conférencier qui avait accumulé une somme considérable de documentation. On le sentait pénétré par son sujet et il a su nous faire partager sa passion.
Je ne vous ferai pas un résumé de son exposé car il faudrait tout dire mais j'ai sélectionné quelques diapos de son Powerpoint qui vous donnerons un bon aperçu du sujet.
Entre le Morane L de Lacrouze en 1915 camouflé par Guirand de Scevola et le Rafale d'aujourd'hui, que d'évolution dans le camouflage!